Chalon sur Saône Tennis de Table
C'est avec une très très grande tristesse que nous avons appris au Chalon T.T le décès de notre ami et grand correspondant du JSL Jean Jacques Vadot. Jean Jacques venait de prendre depuis peu sa retraite journalistique passionné de pêche comme notre président (Thierry Duc) la maladie malheureusement ne lui a pas laissé le temps de profiter de sa passion..les membres du Chalon T.T viennent de perdre un grand monsieur....!
Ces obsèques auront lieu au funerarium de Crissey ce mercredi à 9h15 toutes les personnes disponibles ayant connu Jean Jacques sont les bienvenues

Jean-Jacques Vadot nous a quittés

Au-delà du correspondant de presse pour notre titre, c’est aussi et surtout une figure locale qui s’est éteinte dans la nuit de vendredi à samedi. Jean-Jacques Vadot était né à La Racineuse le 15 février 1952. L’enfant du pays avait effectué toute sa scolarité puis sa carrière professionnelle entre la Bresse et le Chalonnais. Entré en 1970 à la SNCF, il avait notamment été chef de service en gare à Chalon et avait achevé sa carrière en 2007 au triage, à Saint-Rémy.
En parallèle, il était devenu correspondant de presse pour le JSL de 1985 à 1988 sur le secteur de Saint-Léger-sur-Dheune, puis environ deux ans à Chalon, avant de faire un break. « Il avait repris peu de temps avant sa retraite, jusqu’à la fin de l’année dernière. C’est notamment parce qu’il se sentait fatigué qu’il avait arrêté », détaille sa femme, Annie Vadot, par ailleurs ancienne salariée du JSL.
Avec une aisance évidente pour les contacts humains, Jean-Jacques Vadot était très apprécié de tous. Pour le JSL, il couvrait notamment le secteur de Saint-Marcel, le sport et la page pêche. Véritable passionné de pêche, il affectionnait particulièrement attraper des corégones. Ses coins de prédilection se situaient dans le Jura, sur les lacs de Chalain et de Vouglans.
Également amoureux de voyages (en priorité dans les pays chauds), lui et sa femme avaient acheté il y a peu un bateau pour vivre dessus et partir le plus souvent possible. « Il n’en aura malheureusement presque pas profité », regrette son épouse. « Tout est allé tellement vite, entre le diagnostic de cancer du poumon en mars dernier et aujourd’hui. Il n’avait pourtant que très peu fumé et avait arrêté il y a plus de vingt ans. Heureusement, il aura été énormément soutenu tout au long de sa maladie, lui qui connaissait beaucoup de monde ».
Outre son épouse, Jean-Jacques Vadot laisse derrière lui sa fille, Delphine, ainsi qu’un petit-fils, Sacha, âgé de cinq ans. À eux trois, ainsi qu’à toute leur famille, le Journal de Saône-et-Loire adresse ses condoléances et affirme son plus profond et chaleureux soutien.
INFO. Les obsèques (civiles) de Jean-Jacques Vadot se dérouleront ce mercredi à 9 h 15 au crématorium de Crissey. Ni fleurs ni plaques.
© 2015 Chalon TT - 71100 CHALON SUR SAONE |  pour tous renseignements, tél : Jean-Pierre Fontaine ou votre webmaster
 06 34 68 87 67 Nos jours et horaires les Mardis,Mercredis et Vendredis de 17 h 00 à 20 h 00
Les Vendredis de 17 h 00 à 20 h 30 ou 17 h 00 à 20 h 30
Email : chalontt@laposte.net